Tempo – Grandir en musique fait partie des premiers clients de la plateforme SMS Partner. Utilisatrice de la plateforme depuis 2014, elle utilise le SMS dans le cadre de sa communication interne et externe

Pour la semaine de l’entrepreunariat, retrouvez ci-dessous l’interview de Stéphane Lancereaux, fondateur de la société et client régulier de SMS Partner.

 

Pouvez-nous en dire plus au sujet de votre entreprise ?

TEMPO regroupe 70 musiciens intervenants super motivés : chaque semaine, nous animons des ateliers dans des crèches, des écoles, des entreprises et auprès des seniors. 

TEMPO a été fondé en 2013 : nous intervenons cette année dans près de 200 établissements sur toute l’Ile-de-France. Au total, plus de 5.000 heures d’enseignement musical, auprès de 5.000 élèves, de 3 mois à 99 ans !

Qu’est-ce qui vous a poussé à créer Tempo ? 

Au cœur de Tempo, c’est la conviction que la musique est un formidable outil pédagogique. La musique est accessible à tous, elle est facteur d’épanouissement et peut être transmise par une pédagogie du jeu. Et, par la pratique de la musique, c’est l’ensemble de la personne qui se met en mouvement et grandit. Notre ambition est d’apporter ce trésor pédagogique aux établissements d’enseignement, sans attendre que les élèves viennent pousser la porte d’un conservatoire ou d’une école de musique. Nous construisons avec chaque établissement qui nous accueille un projet pédagogique musical qui vient s’insérer harmonieusement dans le projet global de l’établissement. Un partenariat qui plaît autant aux établissements qu’aux professeurs TEMPO et leurs élèves. A titre plus personnel, après 15 ans dans un grand groupe bancaire, j’aspirais à davantage d’autonomie, de liberté, et à construire un projet personnel porteur de sens. Je pratique la musique en amateur depuis que je suis jeune et j’aime beaucoup la dynamique très humaine de nos projets.

Quels sont les genres musicaux les plus demandés par vos élèves ? 

Notre équipe de professeurs est très diverse, ce qui permet de répondre aux attentes spécifiques de l’enseignant qui nous accueille dans sa classe. Ainsi, nous avons monté des projets autour de l’opéra, des chorales en anglais, de l’univers des comédies musicales ou de la création sonore contemporaine, en utilisant l’école comme un corps sonore ! Nous insistons beaucoup sur la dimension collective de la pratique musicale : aussi, nous privilégions un répertoire qui s’y prête… ce qui n’est pas toujours le cas de la variété contemporaine ! Mais le maître mot reste en général la diversité. En effet, pratiquer la musique, c’est une belle opportunité de s’ouvrir à différentes cultures, époques, des styles variés : du gospel aux chants du monde, en passant par un peu de variété, des chants traditionnels, les comédies musicales, le jazz…. on ne s’ennuie jamais en musique ! 

Quels sont, selon vous, les différents bienfaits qu’apportent la musique, que ce soit auprès des enfants ou des adultes ? 

Comme je l’ai déjà mentionné, je suis convaincu que la pratique musicale contribue au développement intégral de la personne. En toute transparence d’ailleurs, car la musique reste un jeu, on peut donc progresser sans souffrir ! La voix, le souffle, le corps, la mémoire, la concentration et l’écoute, les capacités d’expression, la logique et la structuration, la confiance en soi, …. rien n’y échappe ! Enfin, c’est une belle occasion pour vivre une dynamique de groupe positive. Je suis toujours très touché quand, après seulement quelques séances de chorale en entreprise, avec des chanteurs débutants, les participants nous disent combien cela change leur quotidien. Ils se sentent plus épanouis, moins tendus, remplis d’énergie, et leur niveau de motivation progresse, car ils découvrent leurs collègues sous un autre angle. La cohésion au sein de chaque groupe se fait très vite, et pourtant il n’y a qu’une heure de répétition chaque semaine. J’apprécie aussi quand un professeur de l’école qui nous accueille nous confie que le cours de musique lui a permis de découvrir de nouveaux talents chez un de ses élèves. Et quand on fait pratiquer quelques jeux rythmiques aux parents lors du spectacle de fin d’année, je vous promets que l’assemblée devient vite une forêt de sourires !

Comment utilisez-vous le SMS chez Tempo ? 

Comme nous intervenons dans environ 200 établissements, avec 70 professeurs, la gestion des plannings est importante. Les écoles accueillent nos intervenants, les familles inscrivent leurs enfants…. Bref, TEMPO c’est un grand réseau avec des centaines de parties prenantes. Nos ateliers doivent s’insérer harmonieusement dans l’organisation globale. Il nous arrive donc de devoir communiquer très rapidement, par exemple auprès de l’équipe pour trouver un professeur remplaçant, ou auprès des parents d’élèves d’un groupe, si nous modifions la salle pour le spectacle de fin d’année ! Sans parler des événements plus exceptionnels, comme la grève des transports ou le Covid actuellement. Le SMS correspond donc parfaitement à ce besoin de transmettre l’information rapidement et en étant certain qu’elle atteint son destinataire. Chacun de nous garde son portable près de soi en permanence, c’est bien pratique ! C’est l’outil bien adapté pour pouvoir être réactif et maintenir la qualité de nos prestations, même en cas d’urgence.

Et + 5.000 autres clients nous font confiance