SMS femmes enceintes

Pendant la canicule, le risque de déshydratation est plus élevé, surtout chez les personnes à risque. Les femmes enceintes sont plus sensibles à ce risque, qui peut engendrer des séquelles graves chez le fœtus si la déshydratation est avancée.

Campagne de prévention à Lyon

Pour prévenir le risque de déshydratation, le CHU de Lyon a décidé d’effectuer une campagne de prévention auprès des femmes enceintes, afin de les avertir des risques. En effet, elles ont reçu des recommandations préventives, ainsi que les numéros d’urgence à appeler en cas de déshydratation.

Message envoyé : « Votre bébé, avant et après sa naissance, est très sensible à la déshydratation. Consignes : pas de soleil, des tenues légères, une hydratation régulière… »

Plus de 7 000 femmes ont été touchées.

La déshydratation, lorsqu’elle touche la femme enceinte, comporte des risques pour le fœtus. . « Elle peut impacter les échanges placentaires et la circulation sanguine du bébé. » Chez la plupart des fœtus, la déshydratation minime n’aura pas de conséquence, mais chez des sujets fragiles, il y a des risques potentiellement graves. « Il est d’autant plus important de prévenir cette déshydratation chez la mère, la sensation de soif pouvant être retardée », explique le Pr Cyril Huissoud.

Une campagne de prévention utile qui permet de toucher de manière certaine les femmes enceintes, qui sont parfois fragiles et seules pendant leur grossesse.

Nos références